Pro diagnostics immobiliers
Publié le 10 Mars 2022 à 17h36 - 90 v.

Sensibiliser les copropriétaires à l’économie d’énergie en copropriété

Maison, Gratte-Ciel, Grue

Réaliser des travaux d’économie d’énergie sur une copropriété est plus rentable que ceux effectués sur un logement individuel. Cependant, les procédures sont assez complexes et l’atteinte d’une certaine sobriété énergétique est le fruit d’une démarche incluant la sensibilisation des copropriétaires. Celle-ci est généralement effectuée par la commission énergie.

La sensibilisation consiste à inciter les copropriétaires à mesurer les résultats sur le long terme et à apprécier la rentabilité ainsi que le retour sur investissement après travaux. Cela non seulement sur le plan financier, mais aussi dans le domaine environnemental, en tenant compte des enjeux climatiques et de l’évolution du coût de l’énergie sur les dernières années ainsi que sur celles à venir.

La sensibilisation porte aussi sur les écogestes en copropriété par le biais de l’adoption de mesures durables : réduction volontaire de la consommation de chauffage et d’électricité et ce, de manière individuelle.

Par ailleurs, les copropriétaires doivent être bien informés de tous les atouts liés à la réalisation des travaux d’économie d’énergie, en plus des différentes aides financières spécialement dédiées aux copropriétés. Ces dernières financent en effet les travaux d’isolation thermique, d’étanchéité ainsi que la mise en place d’une ventilation mécanique appropriée : en savoir plus sur www.harmonie.fr.

Des séances d’animation organisées peuvent être réalisées par le biais de réunions d’informations, de même que par la diffusion sur les différents canaux de communication interne de la copropriété.

Bon à savoir : ce sont les copropriétés qui sont généralement les plus nombreuses à être concernées par une consommation énergétique plus ou moins élevée et qui nécessitent des travaux d’économie d’énergie. À rappeler par ailleurs que celles à étiquette énergétique G ne sont plus autorisées à la mise en location à compter du 1er janvier 2025 si elles n’auront pas atteint une certaine performance énergétique à l’issue des travaux réalisés. On recense aujourd’hui entre 700 000 et 800 000 copropriétés en France, toutes étiquettes confondues.

Vous avez envie de vous exprimer, lacher votre message sur notre page.